Actualités WordPress, CSS & Webdesign, OceanWP & Elementor.

Google prend en compte le poids des pages dans son système de classement, il est impératif de compresser les images !

WordPress compress JPG & PNG imageC’est un des points qui agace parfois quand on surfe sur un site ou une page en particulier, une image s’affiche par paliers et peut parfois prendre 20 à 30 secondes pour être enfin affichée… que ce passe-t-il ? Serveur à l’arrêt ? Panne d’internet ? Le wifi est naze ?… très souvent rien de cela, il s’agit simplement d’une image non adapté à l’affichage web, brute de téléphone ou APN est qui pèse en général 3 à 5 Mo pour des définitions largement supérieure à 3 MPX.

A-t-on besoin de telle définitions sur le web où les meilleurs écrans restent autour du 3 MPX (2048×1536 pixels en 4/3) ? Certainement pas car les définitions verticales sont largement limitées et on reste autour de 700 pixels pour la hauteur d’une image (sinon risque de perdre le bouton de fermeture souvent placé en haut à droite).

Une image grand format correctement compressée doit peser entre 150 et 220 Ko en général. On dépasse ces valeurs pour du paysages boisés ou des matières très texturées.

Comment bien compresser une image ?

Le grand débat c’est de savoir comment compresser au mieux une image, si vous n’avez pas de logiciel pour effectuer un redimensionnement (et recadrage) de votre image il vous reste des solutions en ligne ou intégrée à votre CMS. Dans le cas d’un traitement en ligne je préconise l’excellent Compressor.io qui fait cela très bien. Si vous souhaitez embarquer une extension dans WordPress j’ai testé Compress JPG et PNG images qui s’en sort lui aussi haut la main pour compresser les images en ligne.

Totalement intégré au CMS il propose la compression à la volé de vos importations d’images où à postériori dans la bibliothèque de médias si vous installez l’extension par la suite. L’extension en mode gratuit permet de traiter 500 compressions par mois, sachant que par défaut les images sont déjà en 4 formats lors de l’importation cela va très vite.
Il est possible de désactiver le traitement de certains formats, par exemple la vignette ou le format réduit. Notez que le traitement des images PNG 24 bits les délivre en 8 bits ce qui fait perdre les effets de transparence, on désactivera dans ce cas le traitement de la compression.

Un lien vous permet d’aller récupérer une clé API pour faire fonctionner l’extension sur Tinypng.com. Vous y trouverez des informations sur les tarifs pour des traitements plus nombreux, les prix sont dégressifs. La qualité de compression est très bonne même avec des fond unis rouges qui sont les plus délicats à compresser. Une extension très utile pour qui veut mettre son site web au régime minceur.

Sources : Tools/megapixel, page de l’extension, Tinypng.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu