Actualités WordPress, CSS & Webdesign, OceanWP & Elementor.

En ce mardi 7 mai 2019 la nouvelle version du CMS WordPress estampillée 5.2 est disponible, quoi de neuf sous le capot ?

Cette version de WordPress comporte de nombreux changements. On peut noter ainsi la résolution de 228 bugs, 59 améliorations, 3 nouvelles fonctionnalités, et 16 tâches de gestion prises en charge avec cette version 5.2.

Bilan de santé intégré

Disponible dans le menu des Outils le sous-menu Santé du site donne un aperçu sur l’état de santé du site et permet d’obtenir plusieurs informations utiles sur la configuration de votre site.

Deux écrans sont disponibles, le premier affiche le bilan de santé général de votre site grâce à un ensemble de points de contrôle lancés de façon automatique.

Un second écran (accessible via l’onglet « Info ») affiche les informations de débogage qui sont précieuses pour votre hébergeur ou pour les responsables techniques de votre site.

Notez que les éditeurs d’extensions peuvent ajouter leur propres points de contrôle dans cet outil. Cela leur permettra de faciliter le support de leur extension en indiquant aux utilisateurs des informations précieuses, en cas de problème, à leur communiquer.

Un mode de “récupération” en cas de crash PHP

Fini la page blanche en cas de crash d’une extension ou d’un thème lors d’une mise à jour. Dorénavant WordPress désactivera automatiquement le thème ou l’extension associé au bogue. Si cela se passe sans votre présence, via une mise à jour automatique par exemple, vous recevrez une notification contenant des informations sur le bogue rencontré et une alerte que votre site est passé en mode de récupération.

Fin de partie pour les versions de PHP obsolètes

À partir de cette version WordPress ne sera plus compatible avec les versions PHP inférieures à 5.6.2. Si vous utilisez une version PHP inférieure, vous ne pourrez tout simplement pas réaliser la mise à jour vers WordPress 5.2. Dans ce cas là contactez votre hébergeur afin de passer sur une version PHP plus récente.

Gutenberg s’améliore un petit peu

Plusieurs améliorations ont été faites dans l’éditeur, optimisations de performances et d’utilisabilité de rigueur et surtout l’ajout d’un module block-editor réutilisable qui permet l’utilisation de l’éditeur de façon indépendante des publications. Cela permet de pouvoir l’utiliser par ailleurs dans l’administration WP, dans les Widgets par exemple.

Plus de confidentialité

La partie confidentialité (Privacy policy) au cœur WordPress a été améliorée avec l’apport de 4 nouvelles fonctionnalités qui rendent la personnalisation de la page de politique de confidentialité plus facile. Certaines restrictions sur l’exportation de données utilisateurs ont été assouplies également.

Bref, mettez à jour !

Sources : WordPress.org,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu