O2Switch : ne vous limitez pas

O2switch l'hébergement illimitéCela faisait un bon moment que je souhaitais quitter OVH où était hébergé mon site Pro, ce blog étant chez Hostinger gratuit et d’autres sites un peu partout. L’idée de regrouper mes sites sur un seul hébergement se heurtait aux limitations rencontrées un peu partout : en général 1 à 5 sites maximum avec base de données. Une connaissance m’a parlé d’O2Switch et de leur offre unique pour 6 € TTC/mois en… illimité.

L'offre à 6€ TTC d'o2SwitchOn sait tous qu’illimité ne veut rien dire, il y a toujours des limites à l’illimité, c’est la norme de l’infini dans ce monde. Mais je viens de passer 10 sites sur mon nouvel hébergement, pointant les noms de domaines sur leur DNS, associant ces noms dans le cPanel au demeurant très convivial et surtout riche de nombreuses fonctions inconnues chez OVH et consorts (en mutualisé).
Attention toutefois à une chose, si votre trafic mensuel est énorme (ceci reste à relativiser) il semble que l’entreprise vous proposera un service dédié plutôt que cette offre de base.

L’activité principale d’O2Switch reste l’infrastructure réseau, ce qui leur donne un certain atout car ils ont la main sur celle qu’il utilisent pour leur offre d’hébergement.

Enfin un cPanel clairvoyant

Ce qui reste le plus agréable chez eux c’est bien la version de leur cPanel, vous me direz un cPanel n’est pas en soit le critère le plus important quand on chercher un hébergement, pourtant, avec mon expérience dans ce domaine, je recommande celui d’O2Switch (mieux que celui d’Hostinger).

Une fois sa hiérarchie en tête il devient vite évident que la répartition des fonctionnalités et bien pensée. De plus l’offre étant puissante il est bienvenu d’avoir dispatché clairement les différentes sections.

A l’usage c’est très simple d’emploi, on vite créé un nouveau sous-dosssier pour un nouveau nom de domaine et son site lié. La console d’installation Softaculous App est limpide, vous installez WordPress encore plus vite qu’à la normale.

Un firewall qui fait travail sans vous brider

Un autre point qui me fait plaisir c’est qu’un petit CMS (SimpleCE) que je n’arrivait pas à faire fonctionner chez OVH (firewall trop restrictif pour la validation de licence) s’installe sans souci ici et je peux enfin en faire profiter une cliente sur son site, à la base statique.

Des capacités bien au delà du nécessaire

Avec 15 Go de mémoire physique par compte (+ 15 Go de virtuelle sur SSD) on est très confortable, L’espace disque lui reste illimité (jusqu’où ?), les commerciaux O2Switch vantent des hébergements contenant plus 5 To de données. On peut avoir jusqu’à 100 processus en parallèle, de quoi voir venir non ? Liste de diffusion, bases MySQL et PostgreSQL avec assistant de création. Le néophyte est bien entouré même si certaines technos restent opaques.

Un gestionnaire des utilisateurs centralise les comptes et leur possibilités sur l’hébergement. Chaque domaine peut recevoir plusieurs administrateurs FTP, tout est configurable.

Un bémol cependant

Il est de taille pour certains webmasters, impossible à l’heure actuelle de faire fonctionner différentes versions PHP sur votre offre (comme on le fait chez OVH grâce au fichier ovhconfig.ini), cela peut être rédhibitoire dans certains cas (vieux CMS par exemple).

Conclusion

J’ai utilisé les offres mutualisées d’OVH, 1&1, PHPNet, Online.fr, Hostinger, Amen, Celeonet et Netissime, c’est la première fois que je recommande un hébergeur. Je ne dit pas que c’est la meilleure offre techniquement, mais c’est de très loin le meilleur rapport qualité/prestations/prix du marché.

Sources : O2Switch, Affilié.fr, SOEFormation, robinpinault