Actualités WordPress, CSS & Webdesign, OceanWP & Elementor.

La librairies Angular JS perce nettement dans les thèmes Premium WordPress depuis quelques mois.

Cette « librairie » proposée par Google apporte de vraies nouveautés par rapport à jQuery.

logo Angular JS

Le terme librairie n’est d’ailleurs pas vraiment correct pour décrire ce qu’est Angular JS. A la différence de jQuery qui est dédié à la gestion directe depuis le code HTML Angular JS est un framework MVC structurant, il impose une philosophie particulière. Sa mise en œuvre impose de penser une réelle architecture de l’application web avant de commencer à coder.

Le framework AngularJS propose une séparation claire entre :

  • La vue (votre page HTML).
  • Le contrôleur (les « controllers »).
  • Le modèle (les « services »).

On parle ainsi de « modules » pour les différentes briques qui composent le projet JS. Le fonctionnement global permet de libérer le DOM de toute activité propre à Angular JS. Il faut noter que la philosophie d’Angular JS est éloignée du coup de celle de jQuery et sa compréhension demande beaucoup plus d’attention du coup.

Le vrai plus c’est la possibilité de manipuler HTML dans les process d’Angular JS, il existe plusieurs façons d’écrire du code. La programmation impérative permet d’ordonner à la machine ce qui doit se passer, étape par étape. On trouve aussi la programmation déclarative qui permet de demander à la machine ce qu’on souhaite obtenir mais sans décrire nécessairement comment l’obtenir (on déclare simplement le résultat attendu, mais pas toutes les étapes).

AngularJS permet d’étendre le langage HTML pour produire une version augmentée. Il est possible de créer ses propres balises et attributs HTML. Ces derniers seront parsés et interprétés par Angular JS au chargement de la page. On appelle ça les directives dans le jargon Angular JS. On manipule effectivement le DOM, mais seulement dans ce cas.

Il est déconseillé d’essayer d’intégrer AngularJS à un site existant utilisant jQuery. Angular JS est vraiment structurant, il est beaucoup plus pertinent de l’utiliser sur un site from scratch.  Avec son système de modules plus le fait de ne pas modifier directement le DOM dans le js (le gros du travail soit déporté des .js vers les fichiers .html) pousse à adopter une certaine architecture dès le début. Par contre, rien n’empêche d’ajouter jQuery, par la suite, sur un site construit avec AngularJS.

Le shoowRoom des sites utilisant Angular JS.

Sources : Bigint.fr, Builtwith.angularjs.org, Ionicframework, openclassrooms.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu