Actualités WordPress, CSS & Webdesign, OceanWP & Elementor.

WP Rocket : LA solution Premium efficace est simple à mettre à œuvre pour optimiser la vitesse de votre site WordPress !

Après plusieurs mois à tester des solutions d’optimisations pour WordPress plus ou moins performantes, j’ai décidé de prendre une licence illimitée WP Rocket et le résultat est vraiment efficace, rapide, simple à mettre en œuvre.

Tout webdesigner ou webmaster est confronté de nos jours à la problématique de la vitesse de chargement des sites, c’est encore plus critique avec les CMS comme WordPress qui font appel, avec les thèmes complexes, à de nombreuses requêtes et ressources externes pour fonctionner.

Si l’optimisation peut globalement passer par l’utilisation d’une extension cache ce n’est pas une solution facile à mettre en œuvre tant la complexité des extensions, thèmes et ressources font rapidement tourner l’expérience à un chemin de croix. Minifier les JS fait boguer certaines extensions, minifier les CSS peut rendre tout le design de votre site en œuvre d’art abstrait, et lorsque l’on teste le site via les outils comme PingDom ou Google PageSpeed on peut constater que c’est loin d’être la bonne solution.

Optimiser son site WordPress : les minimas

La vitesse d’un site web est très relative au contexte de surf, il convient de noter qu’en amont les points suivants vont jouer :

  • Performances du serveur : core disponible, mémoire PHP, version PHP, serveur MySQL…
  • Thème WordPress  : codage propre, ressources optimisées, styles et HTML simplifiés.
  • Le poids des images : il est indispensable de les optimiser au maximum
  • Le nombre d’extensions actives (selon les performances du serveur)
  • Utilisation d’une extension de cache (vital aujourd’hui)

Mais ce n’est pas tout, en fonction des capacités de votre connexion et du matériel avec lequel vous surfez vous noterez :

  • Qu’un vieux Intel Dual Core et 2 Go de ram ça se traîne lamentablement.
  • Qu’avec une ligne ADSL avec un débit descendant inférieur à 3 megas ça reste lent.
  • Qu’avec un iMac 27 tout neuf et blindé de ram c’est nettement mieux.
  • Que si vous disposez de la fibre ou du câble ça n’a jamais été aussi rapide.

Dans ce contexte je me suis attelé à améliorer la vitesse des sites de mes clients (et les miens) au moyen d’extensions d’optimisation, j’en ai essayé plusieurs :

  • Simple cache
  • WP Super Cache
  • W3 Total Cache
  • WP Fastest Cache
  • Hyper Cache
  • Varnish Caching
  • Comet Cache
  • Autoptimize
  • Speed of Light

Ils ne font pas tous la même chose, si ils s’occupent de mettre en place un cache certains apportent en plus des fonctions de minification JS + CSS, une réduction des requêtes redondantes, une amélioration de la gestion du cache navigateur, une optimisation de la base de données, etc. Dans la réalité il est difficile d’arriver facilement à un très bon résultat, on en vient à utiliser 2, voire 3 extensions ensembles pour une vitesse de bonne facture (autour de la seconde pour une page de 1,5 Mo), car la minification des ressources n’est pas sans soucis, si votre thème la supporte ce sera une extension qui va partir en sucette, et l’inverse est aussi vrai. La gestion du cache est souvent basique et si l’on modifie une seule page il faut souvent effacer tout le cache pour obtenir la mise à jour. La réduction des requêtes est parfois complexe avec des extensions de réseaux sociaux qui ont leur propre cache, il faut tâtonner pour désactiver des scripts, des fichiers du système de cache, pas facile en réalité.

Ayant fait le tour de tout cela et étant persuadé que le temps consacré à obtenir une bonne vitesse ne devrait pas empiéter sur mon vrai savoir-faire j’ai décidé de passer à WP Rocket. Ma démarche tient compte du fait que je peux faire bénéficier de cette solution la plus grande partie de mes clients et consolider ainsi mon lien professionnel avec eux.

Les tarifs WP Rocket

WP Rocket c’est environ 30 réglages d’optimisation, plusieurs champs d’exclusion pour :

  • La mise en cache des pages : pour l’ensemble des pages du site.
  • Le préchargement du cache : un robot intelligent génère le cache automatiquement.
  • La compression des fichiers statiques : pour tous les contenus présents sur le site (HTML, JS, CSS).
  • Le chargement différé des images : chargement des images visibles seulement.
  • L’optimisation pour le navigateur : directives pour optimiser les performances et le rendu des navigateurs (cache, suppression des etags, etc…).
  • L’optimisation des images : ajout automatique des attributs de taille aux images pour éviter les calculs inutiles des navigateurs.
  • Le chargement différé des fichiers JS : pour permettre aux navigateurs d’afficher le site plus rapidement.

L’interface est assez facile à appréhender et quelques tests plus tard vous avez un site qui s’affiche comme jamais auparavant (compter 2 minutes pour précharger un site de 100 pages environ). Utilisant pratiquement toujours les mêmes solutions pour mes sites WordPress j’ai pu me rendre compte que WP Rocket fonctionnait très bien avec mes choix (OceanWP, Elementor, Imagify, Contact Form 7, SEO by  Yoast, Wordfence…). Vous disposez d’un module de paramétrages pour chaque page et articles de manière à configurer le comportement en cache. De la même manière il est possible de vider le cache d’une page ou d’un article.

C’est une solution Premium qui a un coût

Bien entendu comparer WP Rocket à de extensions gratuites peut sembler incorrect, je n’ai jamais acheté de licence de solution Premium comparable mais je compare surtout devant le temps passé avec mes anciennes solutions. Rien n’est en fait comparable tant WP Rocket est efficace en très peu de temps. On et bien devant un solution très efficace sans réel concurrent, donc le coût est à apprécier avec soin. Une licence simple coûte 33 € TTC environ (selon le taux de change $/€) à renouveler tous les ans si vous souhaitez bénéficier des mises à jours et du support. Vous pouvez attendre plus sans perdre l’usage de l’extension. Les réductions sont proposées régulièrement par WP Media (de 20 à 50 % selon l’offre). Vous trouverez facilement un coupon de réduction (installez Imagify par exemple) sur le web ou avec votre hébergeur (O2Switch), une réduction de 20 % est généralement possible pour votre inscription.

Une licence illimitée rapidement amortie

Si vous optez pour la licence illimitée (170 € TTC environ) elle sera vite amortie si vous en facturez une fraction sur vos prestations, là aussi le renouvellement se fera avec 30 à 40 % de réduction par la suite. Associer WP Rocket à vos prestations est bénéfique auprès de vos clients et prospects, leurs sites seront de suite performants et obtiendront d’excellents scores de vitesse Pingdom ou GTMetrix et leur positionnement Google Insights n’en sera que meilleur.

Une conclusion en béton même si…

Pour conclure il serait facile que tout est parfait avec WP Rocket mais ce n’est pas le cas et il arrive malheureusement que l’extension provoque des dysfonctionnements. C’est imputable le plus souvent a des thèmes ou extensions qui ne sont pas développés dans les règles de l’art pour WordPress, il y a encore beaucoup de thèmes et extensions qui prennent des libertés coupables ou sont tout simplement mal codés ou conçus se qui provoque des plantages lors d’une optimisation, le support est là pour vous aider à résoudre au mieux ces problèmes mais n’espérez pas le Graal dans TOUS les cas c’est impossible tant la galaxie WP est immense et hétérogène. C’est aussi là que vous découvrirez si vos choix de thèmes ou d’extensions ont été fait avec pertinence.

Sources : WP Rocket, Mister WP, geekeries.fr, facemweb.com

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu