Actualités WordPress, CSS & Webdesign, OceanWP & Elementor.

Après 15 d’années d’existence WordPress s’est imposé comme la référence mondiale dans la gestion de contenus sur le web. Ce CMS (Content Management System) fait fonctionner un site web en toute simplicité et sans expérience en programmation.

WordPress progresse constamment en parts de marché face à ses rivaux historiques : Joomla et Drupal. Le site W3techs nous montre que 33.5 % des sites web mondiaux sont propulsés par le CMS aujourd’hui, un satisfecit incroyable il y a encore quelques années lorsque j’ai décidé de me spécialiser sur WordPress.

Une généralisation qui souligne son accès plutôt facile

L’étude de W3techs met en lumière les grandes tendances du web : alors que les outils de gestion plus techniques comme Joomla et Drupal perdent en popularité, les solutions clé en main telles que WordPress, et dans une moindre mesure Wix, Shopify ou encore Squarespace ont gagné du terrain ses derniers mois.

Une professionnalisation de plus en plus ciblée

Avec WordPress c’est surtout l’énorme communauté de développeurs et de designers qui gravitent dans sa galaxie qui contribuent à améliorer les fonctionnalités du CMS (avec des modèles, thèmes ou des widgets). SI la gratuité reste globalement la base du projet, on trouve de plus en plus de solutions Premium très élaborées et des passerelles avec de nombreux acteurs du web (banques, services professionnels, réseaux sociaux, e-marketing…).

Cette tendance professionnelle découle de l’utilisation de plus en plus courante de WordPress par les Agences Web et institutions, cette présence dans des secteurs métiers accélère l’émergence de solutions abouties qui viennent concurrences des solution auparavant basées sur des solutions plus pointues (Drupal, Typo3…).

Les constructeurs de page font la promo

Un autre point vient soutenir la tendance globale de leadership de WordPress : les constructeurs de page. L’éclosion de petit dernier, qui monte rapidement en popularité, je veux parler d’Elementor, permet, avec ses concurrents Beaver Builder ou Brizzy, une accélération du développement de sites WordPress.
De nombreux webdesigners et développeurs soulignent la rapidité de construction d’un site avec ce type d’extension. Il est même possible aujourd’hui d’envisager une création sans thème particulier (souvent Premium) et on trouve un environnement puissant avec la version PRO d’Elementor permettant de toucher à la structure des templates WordPress sans connaissances particulières (PHP ou Javascript).

WordPress a doublé ses parts de marché au détriment des sites construits de toutes pièces en seulement 8 années !

Cette tendance n’aurait pas pu être aussi importante si une partie des agences de développement web ne s’étaient pas converties vers WordPress pour simplifier la gestion des sites web de leurs clients

Une communauté cependant plus divisée que jamais

Le point noir à relever de la situation actuelle, c’est qu’avec l’arrivé de WordPress 5.0 Automattic à fait grincer les dents de nombreux acteurs du marché, une fronde c’est levée qui à initialisé un projet de fork nommé ClassicPress. A l’état embryonnaire il met en avant une approche plus partagée du développement et moins de dogmatisme, son avenir reste incertain.

Souhaitons que les esprits reviennent à plus de pragmatisme, l’éditeur Gutenberg pourrait bien se révéler comme un vrai levier dans l’expansion de WordPress, son ergonomie perfectible peut évoluer pour un meilleur UI/UX qui effacerait les critiques très nombreuses lors de sa mise en place.

Sources : presse-citron.net, W3techs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu