Actualités WordPress, CSS & Webdesign, OceanWP & Elementor.

Ce sont les termes les plus utilisés actuellement dans le domaine du webdesign. Non que cela soit devenu l’essence du webdesign, non, ce sont les 2 axes à intégrer dans tout bon développement web pour le concepteur.

Avec l’expérience utilisateur (User eXperience) et l’interface utilisateur (User Interface) on trouve les deux notions qui définissent le web actuellement dans sa partie conceptrice. Ces termes barbares sont souvent assimilés pour un seul l’UX, hors il n’en est rien, dans la pratique les 2 domaines sont complémentaires.

Qu’est-ce que l’UX ?

Le défi de l’UX est d’apporter des solutions efficaces aux problématiques et  attentes des internautes. C’est une conception centrée utilisateur face à l’accès au web.

L’UX est un process qui prend en compte l’UI mais aussi le contenu et sa hiérarchie visuelle, le design graphique et l’architecture du site. Il vise à faciliter la vie de l’internaute pour atteindre facilement le but de sa visite sur un site web (achat, consultation, recherche d’informations…). On peut dire que l’UI se base sur des normes techniques liées au process de consultation alors que l’UX  lui est soumit à la sensibilité des internautes vis à vis  d’un grand nombre de paramètres à la base de la conception du site. Il est mesurable avec les retours d’expérience des utilisateurs.

La roue de l'expérience utilisateurs par Magnus Revang On peut définir l’UX par la prise en compte des attentes et les besoins de l’internaute pour l’amener à concrétiser son action, le tout sans trop d’effort et dans un environnement agréable, fluide, rassurant.

L’UX se résume, selon Magnus Revang (voir visuel ci-contre) en six étapes pour l’utilisateur, et en une multitude de paramètres à considérer pour les concepteurs :

  1. Un site facile à trouver : ce qui nécessite un travail de référencement
  2. Un site accessible : on doit concevoir un site supporté par les différents terminaux et technologies
  3. Un design attrayant et rassurant : on doit être cohérent dans les choix  graphiques et porter attention à l’ergonomie
  4. Un site facile à visiter : une interface intuitive dans laquelle on se repère facilement
  5. Un site crédible et conforme à l’image de la société : les visiteurs doivent être rassurés et convaincus par le contenu perçu
  6. Un site efficace : rapidité pour trouver les réponses aux questions des visiteurs, le site ne doit pas comporter d’erreurs…

Qu’est-ce que l’UI ?

C’est dans le processus de l’UX que l’UI intervient plusieurs fois. Il va proposer une belle interface et s’attacher à créer un design fonctionnel, qui inspire confiance et qui permette à l’utilisateur d’arriver à son but : trouver ce qu’il est venu chercher et finaliser son action.

L’UI s’attache à préserver les normes du web, l’accessibilité sur mobile, le principe de lisibilité et de hiérarchie des textes, images, logos… Elle normalise les tailles de caractères, la typographie, l’ordonnancement du contenu. Elle s’attache enfin à produire un code valide, une ergonomie simplifié et participe pleinement à l’UX.

Une image pour illustrer tout cela (© anthedesign.fr) :

Sources : blocnotes.iergo.fr, blog.lunaweb.fr, anthedesign.fr

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu