Actualités WordPress, CSS & Webdesign, OceanWP & Elementor.

Courant 2018 les règles de référencement ont évolué chez Google avec la prise en compte de la vitesse de chargement, on peut noter une amélioration globale de la vitesse depuis quelques mois.

L’optimisation du positionnement des sites web dans les résultats des moteurs de recherche et désormais lié en grande partie à la vitesse de chargement. De nombreux sites ont amélioré le temps de chargement de leurs pages. La plus grande partie des gains sont obtenus avec compression des images et la minification et la fusion des fichiers JavaScript et CSS.

Pour le tiers du trafic mondial le plus lent les performances se sont améliorées de 15 à 20 % en quelques mois.

Dans le domaine des CMS comme WordPress la suppression de toute extension inutile porte aussi ses fruits. Une autre source de gains est l’optimisation technique comme le choix d’un hébergement adapté, le chargement asynchrone et le lazyload. Adopter une bonne gestion du cache ou encore l’utilisation d’un CDN pour les sites internationaux.

95 % des pays ont vu une accélération de leur navigation sur internet.

Google PageSpeed Insight : la référence

On le sait tous, plus une page web met de temps à se charger plus son taux d’abandon sera élevé. Avec l’adoption de la vitesse comme critère SEO on note une réduction de près de 20 % du taux d’abandon dans les visites depuis les résultats des moteurs de recherche.

Utiliser PageSpeed Insight

Google met à disposition son nouvel outil d’analyse Page Speed Insight depuis 2018 et c’est plus d’un milliard d’audits qui ont été effectués pour analyser plus de 200 millions d’URLs.

Gardez toutefois à l’esprit que le changement de la procédure, qui est effectuée maintenant par la société Lighthouse, ne donne qu’un aperçu qui est limité selon votre positionnement géographique. Il est conseillé de compléter vos test avec les outils similaires comme PingDom ou GTMetrix qui offrent des tests depuis des localisations plus réalistes que l’outil de Google.

Sources : BlogDuModérateur, Blog de Google, Page Speed Insight

Cet article a 3 commentaires

  1. Bonjour Jean,
    Merci pour ton retour d’information, je vais suivre tes conseils et voir pour les images, tester WP-Rocket et lire l’article d’Alice.
    @+ Eric

  2. Bonjour,
    J’ai une petite question, je suppose que les performances son lié a l’hébergeur ?
    J’ai testé votre site avec PageSpeed Insights et les résultats sont très bon, j’utilise aussi Ocean et Elementor avec un hébergement chez ovh et je suis dans l’orange.

    1. Bonjour Éric, ce n’est pas lié qu’à l’hébergement, chez OVH par exemple tu peux tomber sur un serveur très sollicité ou sur un autre plus tranquille, la différence sera notable pour un site moyen avec une page d’accueil de 1,5 à 2 Mo (environ 1s de plus). Pour mon blog ici j’utilise WP-Rocket pour booster sa vitesse de chargement, je passe ainsi de près de 2 s (1,85s) à 0,6s, l’optimisation des images jouant grandement ici avec blog. Par exemple j’ai passé les vignettes de la grille d’articles de 700 pixels de large à 400 et ça m’a fait baisser la page d’accueil de presque 600 Ko. Il y a de nombreux paramètres qui entrent en jeu.
      Je te renvoi au dernier article d’Alice Orru sur Elementor.com à ce sujet, c’est justement consacré à WP-Rocket.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu