Au détour d’une recherche d’image sur Google quelques visuels ont attiré mon œil.

Sur fond noir et glacé des aliments ou fruits semblaient être mis en valeur… mais en y jetant un oeil c’est une autre réalité que j’ai découverte. J’ai bien aimé ce contraste stylistique utilisé par leur auteur Klaus Pichler.

Quelques recherches complémentaires m’ont fait découvrir son blog où il compile un certain nombre d’images autour de son slogan « I call this shit reality » (J’appelle cette réalité de merde).

One third  - a project on food wasteOne third  - a project on food wasteOne third  - a project on food wasteOne third  - a project on food wasteOne third  - a project on food wasteOne third  - a project on food waste

C’est un univers particulier, la démarche peut heurter, mais la qualité de travail mis en œuvre et sa présence dans le flot des images numériques est une démarche intéressante.

On se retrouve dans un univers particulier… faire de belles images avec des choses banales ou dégradés, montrer ce qu’en général on cache… la poussière par exemple.

Voir la galerie One Third

Sources : son site professionnel, Anzenberger Gallery

Cet article a 4 commentaires

  1. Julien Grondin

    Superbes photos dignes des mondes de la mode ou de la pub, qu’elle maîtrise !

  2. MiniMouse

    Un sujet exotique avec de très belles photos…

  3. Maxima

    J’aime beaucoup ce que fait ce photographe. Super découverte. Merci.

  4. Jean-yves

    Excellente découverte par votre site que j’ai découvert il y a peu depuis macgénération.
    Merci…
    Jean-Yves

Laisser un commentaire