Brackets c’est l’éditeur simple, puissant et gratuit qui fait son chemin.

J’ai longtemps travaillé sur DreamWeaver, venant du print le logiciel Adobe était présent dans ma suite professionnelle.

Cette usine à gaz est vite devenue un handicap en usage courant, même si certains outils sont très utiles ils correspondent en général à l’usage que l’on avait du web du temps des sites statiques. A l’heure des CMS sous PHP/MySQL un intégrateur ou webdesigner doit s’affranchir de ce genre d’intégré monolithique.

J’utilise actuellement un set de 4 applications pour mes développements :

  • Mamp pour la partie serveur PHP/MySQL locale
  • Transmit pour le FTP distant vers les hébergeurs
  • Firefox + Firebug pour le développement des sites – La partie CSS essentiellement
  • Brackets pour l’édition des fichiers HTML ou PHP et CSS

Logo Brackets d'AdobeJ’ai découvert Brackets par hasard lors d’une discussion sur la logiciel Muse d’Adobe car ce logiciel Open Source est développé par Adobe (à travers la suite CC). Et Adobe partage gratuitement (Licence MIT) cet excellent éditeur, simple (voire simpliste à la base), il me donne satisfaction car son interface épurée ne vient pas interférer avec le travail sur le code. En beta il n’y a pas longtemps encore, il vient de passer à la V.1.0 dernièrement, une manière de dire que le produit est mature.

Edition de code avec BracketsIl est orienté développement Web Front End, c’est-à-dire qu’il est utile pour travailler sur des projets en HTML, CSS et JavaScript. Il comprend également LESS et SCSS, mais aussi les langages orientés serveur comme PHP par exemple. Brackets est parfait pour écrire des applications Web avec AngularJS.

Il a été écrit en Node.js et fonctionne sous Windows, Linux et OSX. On peut signaler que Brackets est intégré par Intel à son IDE, Intel XDK, pour créer des applications pour smartphones et tablettes à partir d’applications HTML5, CSS3 et JavaScript.

Je vous laisse découvrir et peut être adopter ce nouvel éditeur moderne multiplateformes en lisant la présentation qu’en fait David Duquenoy sur son Blog.

Sources : Brackets, Partage-it.com

Cet article a 2 commentaires

  1. David

    Bonjour Jean,
    Merci pour la citation 🙂

    J’ai encore découvert de nouvelles extensions, comme :
    – Autoprefixer qui ajoute les vendor prefixes CSS (les -moz ou -webkit),
    – colorHints qui propose les couleurs déjà utilisées dans le fichier dans la complétion automatique
    – JSHints, qui est l’extension manquante pour bien gérer les messages d’erreurs JS. Excellent pour s’apercevoir des erreurs avant même de rafraichir la page
    – et surtout Brackets Git, notamment pour tracer les modifications faites depuis le dernier commit directement dans le fichier.

    Et aussi, maintenant je l’utilise aussi bien pour le front que pour le back-end.

    David

    1. Jean Lagarrigue

      Je cite toujours mes sources, surtout quand elles sont excellentes. ColorHints me tente bien, j’en ai marre de noter mes hexadécimales sur des Post-It™… 🙂

Laisser un commentaire